Arbrealettres

Poésie

Nouveau-né (Ping Hsin)

Posted by arbrealettres sur 12 janvier 2017



bebe

 

Dans ses cris frémissants
Se cache une parole infiniment mystérieuse
Qui jaillie du plus profond de l’âme originelle
Voudrait se dire au monde

(Ping Hsin)

 

3 Réponses to “Nouveau-né (Ping Hsin)”

  1. flipperine said

    Les pleurs ou cris du bébé nous inquiètent tjs mais hélas on ne comprend pas ce langage est ce un mal un caprice ou la manière de s’esprimer

  2. le nouveau né aurait beaucoup à nous apprendre…

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :