Arbrealettres

Poésie

Un citadin (Jacques Réda)

Posted by arbrealettres sur 12 janvier 2017



Un citadin

Je regarde souvent la rue où je vais comme si
J’avais depuis longtemps quitté l’émouvante surface
Du monde pour l’autre côté sans fond qui nous efface
Un jour ou l’autre sans retour mais libres de souci.

Je m’applique assez bien à ce délicat exercice
Pour que très vite mon regard cesse d’appartenir
A l’amas nuageux d’espérance et de souvenir
Auquel j’aurai donné mon nom.

(Jacques Réda)

Illustration: Robert Doisneau

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :