Arbrealettres

Poésie

La Corde (Paul Fort)

Posted by arbrealettres sur 18 janvier 2017



La Corde

Pourquoi renouer l’amourette ?
C’est-y bien la peine d’aimer ?
Le câble est cassé, fillette.
C’est-y toi qu’as trop tiré ?

C’est-y moi ? C’est-y un autre ?
C’est-y l’bon Dieu des chrétiens ?
Il est cassé ; c’est la faute à personne,
on le sait bien.

L’amour, ça passe dans tant d’cœurs,
c’est une corde à tant d’vaisseaux,
et ça passe dans tant d’anneaux,
à qui la faute si ça s’use ?

Y a trop d’amoureux sur terre,
à tirer sur l’même péché.
C’est-y la faute à l’amour
si sa corde est si usée ?

Pourquoi renouer l’amourette ?
C’est-y bien la peine d’aimer ?
Le câble est cassé, fillette,
et c’est toi qu’as trop tiré.

(Paul Fort)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :