Arbrealettres

Poésie

To the Sunset Goddess (Renée Vivien)

Posted by arbrealettres sur 20 janvier 2017



To the Sunset Goddess

TES cheveux sont pareils aux feuillages d’automne,
Déesse du couchant, des ruines, du soir !
Le sang du crépuscule est ta rouge couronne,
Tu choisis les marais stagnants pour ton miroir.

L’odeur des lys fanés et des branches pourries
S’exhale de ta robe aux plis lassés : tes yeux
Suivent avec langueur de pâles rêveries :
Dans ta voix pleure encor le sanglot des adieux.

Tu ressembles à tout ce qui penche et décline.
Passive, et comprimant la douleur sans appel
Dont ton corps a gardé l’attitude divine,
Tu parais te mouvoir dans un souffle irréel.

Ah ! l’ardeur brisée, ah ! la savante agonie
De ton être expirant dans l’amour, ah ! l’effort
De tes râles ! — Au fond de la joie infinie,
Je savoure le goût violent de la mort…

(Renée Vivien)

Illustration: Loretta McNair

 

4 Réponses to “To the Sunset Goddess (Renée Vivien)”

  1. Michèle said

    c’est « Faisons l’amour avant de nous dire adieu »de Jean Manson ? 😀
    En tout cas j’aime la force de la tristesse malgré la colère…

  2. Luciole said

    Un instant d’éternité.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :