Arbrealettres

Poésie

Le piano divin (Albert Lozeau)

Posted by arbrealettres sur 22 janvier 2017



au_piano

Le piano divin

Sous vos agiles doigts, harmonieux artiste,
S’envolent tour à tour un air joyeux ou triste,
Un hymne de revoir, une chanson d’adieu,
Une grisante valse, une prière à Dieu.
Vous savez les secrets des accords mélodiques,
Des rythmes langoureux, des cadences pudiques,
Parce que vous avez la flamme sainte en vous,
Poète qu’on devrait écouter à genoux.
D’elles-mêmes, glissant, vont à vos doigts les touches
Ainsi que des baisers s’appliquent à des bouches ;
Et lorsqu’à nous charmer votre cœur songe un peu,
Le piano vibrant chante dans le jour bleu.

Telle, mon âme faible a des notes d’ivoire,
Une petite gamme y vibre, blanche et noire ;
Mais quel amour saura jamais, sans dévier,
En faire largement chanter tout le clavier !

(Albert Lozeau)

Illustration

 

2 Réponses to “Le piano divin (Albert Lozeau)”

  1. Luciole said

    Le miracle du pouvoir de nos mains. Pour le meilleur, pour la musique comme pour la caresse.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :