Arbrealettres

Poésie

L’étoile et le violon (Albert Lozeau)

Posted by arbrealettres sur 22 janvier 2017



L’étoile et le violon

Une étoile luit, cristalline,
Dans le lointain calme des cieux ;
Et, sous la main lente d’un vieux,
Un violon chante en sourdine.

Et c’est très doux de voir briller
L’étoile dans le ciel tranquille ;
D’entendre à voix basse prier
Le vieux violon sur la ville…

L’étoile au ciel a disparu,
Comme une fleur bleue à l’automne ;
Et le vieux violon ému
Je ne l’entends plus qui chantonne.

Mais soudain j’entends et je vois,
Rêveur sous la nuit qui se voile,
Ses yeux comme une double étoile,
Et, comme un violon, sa voix !

(Albert Lozeau)

Illustration: Marc Chagall

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :