Arbrealettres

Poésie

Elevé dans la prière (Paul Auster)

Posted by arbrealettres sur 24 janvier 2017



 

Elevé dans la prière —
dans le texte-leurre
de ton lieu,
dans le paysage
où tu ne seras pas — des fragments-volutes
d’ammonite
te réinventent.
Ils te font rouler,
un semblant de terre chantant
sous tes pieds, dissipant
le mensonge aux cent visages
qui te rend visible. Et de chaque
bouffée de lumière, ta dureté devient
une arme, une autre impasse
fleurit au-dedans. (Elevé dans la prière —
le mot clandestin, comme traversant
la main
qui tâtonnait le long de ces murs caverneux) : partout où
je ne te trouve pas, la foule
silencieuse qui se pressait vers ta bouche — afflue
à grand bruit dans le temps.

(Paul Auster)

Illustration: František Kupka

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :