Arbrealettres

Poésie

De deux coeurs séparés (Hippolyte Lucas)

Posted by arbrealettres sur 28 janvier 2017



 

 

De deux coeurs séparés par une loi fatale
L’amour subtil s’en va comme un parfum s’exhale
D’un flacon qu’on vient de briser ;

Si l’on a peur de voir son essence envolée
Il faut donc qu’elle soit à tout moment scellée
Sur la bouche par un baiser !

(Hippolyte Lucas)

Illustration

 

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :