Arbrealettres

Poésie

Si tu te mets à voir des perroquets bleus et jaunes (Rudyard Kipling)

Posted by arbrealettres sur 30 janvier 2017



presse-papier01

Si tu te mets à voir des perroquets bleus et jaunes
assis dans la cheminée et devisant en gaélique,
assure-toi qu’ils projettent une ombre.

(Rudyard Kipling)

 

 

4 Réponses to “Si tu te mets à voir des perroquets bleus et jaunes (Rudyard Kipling)”

  1. et vois s’ils n’ont pas fumé de l’herbe!

  2. Luciole said

    Un bon truc, c’est comme pour les fantômes ?

  3. arbrealettres said

    https://arbreaphotos.wordpress.com/2013/10/09/letrangete-demeure-fantome-du-chateau-de-la-roche-guyon-16-septembre-2006-a-15h17/

    😉 😉 😉

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :