Arbrealettres

Poésie

CHANSON D’AUTOMNE (Gaston Couté)

Posted by arbrealettres sur 1 février 2017



CHANSON D’AUTOMNE

Je ne t’aime plus comme avant,
Et toi ?… ne mens pas de la sorte !…
Je sens ton baiser dans le vent
Tomber comme une feuille morte.
Qu’importe ! Au fond du bois glacé
Coule encor la sève éternelle.
Notre amour vient de trépasser,
Crions : Vive l’Amour, ma belle !
Nous sommes là deux amoureux,
Deux ! Au bois où l’hiver va s’abattre,
Mais quand fleuriront les coucous,
Ah ! combien, combien serons-nous ?
Quatre !

C’est pas la peine de pleurer
Puisque l’on en a pas envie…
D’autres galants vont t’adorer,
Et j’ai confiance en la Vie.
Car ici-bas, les amours sont
Comme ces rouges vers de terre,
Que la bêche met en tronçons
Un jour, dans un coin de parterre.

Pas besoin de se dire adieu
En faisant des cérémonies…
Nous nous reverrons en ce lieu
Parmi les choses rajeunies.
Nous nous retrouverons, berçant
Un nouvel amour l’un et l’autre,
Et nous saluerons en passant
Ces amours : les petits du notre

(Gaston Couté)

 

 

5 Réponses to “CHANSON D’AUTOMNE (Gaston Couté)”

  1. Luciole said

    Certainement l’amour fleurette ne dure pas.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :