Arbrealettres

Poésie

Je m’évade (René Guy Cadou)

Posted by arbrealettres sur 7 février 2017



 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je m’évade
Sous les coquilles rompues du soir
Avec mon sac d’étoiles dans ma poche,
Ma fronde à tuer les heures
Et mon sifflet de merisier,
En échange de quelques larmes
De quelques morsures sous le sein
— Que je comptai à ma jeunesse —
Une nuit vierge de sang.
Tout est là dans cette tendresse de feuilles

(René Guy Cadou)

Illustration: ArbreaPhotos
 

 

Une Réponse to “Je m’évade (René Guy Cadou)”

  1. flipperine said

    cela fait du bien de s’évader, de ne plus penser à rien, de se ressourcer

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :