Arbrealettres

Poésie

Mon petit Ange (Théophile de Viau)

Posted by arbrealettres sur 13 février 2017



Preste-moy ton sein pour y boire
Des odeurs qui m’embasmeront;
Ainsi mes sens se pasmeront
Dans les lacs de tes bras d’yvoire.

Je baigneray mes mains folastres
Dans les ondes de tes cheveux,
Et ta beauté prendra les vœux
Des mes œillades idolatres.

Ne crains rien, Cupidon nous garde.
Mon petit Ange, es-tu pas mien ?
Ha! Je voy que tu m’aymes bien:
Tu rougis quand je te regarde.

(Théophile de Viau)


Illustration:
Fabienne Contat

3 Réponses to “Mon petit Ange (Théophile de Viau)”

  1. Luciole said

    Délicieusement tendre, sage et coquin pourtant, en vieux Français et sans accent 🙂
    Ah si, beauté.

  2. arbrealettres said

    oui voici l’intégrale apparemment à cette époque ils ne mettaient pas toujours ou pas encore les accents ??
    https://fr.wikisource.org/wiki/Page:Viau_-_%C5%92uvres_compl%C3%A8tes,_Jannet,_1856,_tome_1.djvu/320

    Mettre l’accent sur la Beauté c’est Joli 😉

  3. A reblogué ceci sur Maître Renard.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :