Arbrealettres

Poésie

Chant d’amour (T’ang Ch’i)

Posted by arbrealettres sur 17 février 2017



La mer, au creux du port
Le plus profond enfin se calme
La nuit riche d’étrange musique

Lorsque nous sommes gais
Je désire être avec toi
Côte à côte assis
Sur un sommet silencieux
Regarder la plus lointaine étoile

Au moment triste
Tu me tiens par la main
Nous marchons à travers
Les bruits de la ville.

(T’ang Ch’i)

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :