Arbrealettres

Poésie

On Frappe (Jacques Prévert)

Posted by arbrealettres sur 17 février 2017



On Frappe

Qui est là
Personne
C’est simplement mon coeur qui bat
Qui bat très fort
A cause de toi
Mais dehors
La petite main de bronze sur la porte de bois
Ne bouge pas
Ne remue pas
Ne remue pas seulement le petit bout du doigt.

(Jacques Prévert)


Illustration

3 Réponses to “On Frappe (Jacques Prévert)”

  1. […] Source : On Frappe (Jacques Prévert) […]

  2. Joli !

Répondre à Grâce Minlibé Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :