Arbrealettres

Poésie

Si peu de vie soudain (Georges Bonnet)

Posted by arbrealettres sur 18 février 2017



stockholm-journal-800x600-800x600

Si peu de vie soudain
Un journal oublié sur un banc

Des feuillages jaunis
la chute de quelques feuilles

Un monument aux morts
droit dans sa mémoire

(Georges Bonnet)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :