Arbrealettres

Poésie

Une nuit tiède (Georges Bonnet)

Posted by arbrealettres sur 24 février 2017



 

Une nuit tiède
que le ciel ensemence

A chacun d’y trouver sa soif

Les grillons des prés sans fin
s’obstinent à tout dire

(Georges Bonnet)

 

 

2 Réponses vers “Une nuit tiède (Georges Bonnet)”

  1. Luciole said

    Passage poétique doux et apaisé comme l’illustration.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :