Arbrealettres

Poésie

Ils peuvent bien s’agiter (Pascal Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 1 mars 2017



Ils peuvent bien s’agiter
l’oeil fixe
ombres de mort

Il n’y a rien à comprendre
au tumulte insensé de l’histoire

Je calque le poème à la vitre
j’ai souvenir du livre et de la route

Un pont de corail traverse l’étang
la pensée agit sur le silence
le silence agit sur la pensée

Je refais le voyage
dans l’instant et rien d’autre

(Pascal Boulanger)

Illustration: Marie-Christine Thiercelin

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :