Arbrealettres

Poésie

LE GRAND PASSAGE (Boris Vian)

Posted by arbrealettres sur 4 mars 2017



 

LE GRAND PASSAGE

Le seuil de l’immortalité
Est assez haut, en pierre, avec des plantes
On ne s’apercevait pas du tout qu’on le passait
Mais de l’autre côté
Des tripotées
D’oiseaux sans ailes ni sans eaux
Poussaient des cris d’échiran…

(Boris Vian)

Illustration: Renata Ratajczyk

 

 

Une Réponse vers “LE GRAND PASSAGE (Boris Vian)”

  1. Lara said

    oh

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :