Arbrealettres

Poésie

L’extraordinaire (Maurice Blanchot)

Posted by arbrealettres sur 4 mars 2017



L’extraordinaire commence
à l’instant où je m’arrête

(Maurice Blanchot)

Illustration

 

2 Réponses vers “L’extraordinaire (Maurice Blanchot)”

  1. Lara said

    Dans le contexte , c’est toute une histoire :

    « (..)Je n’ai aucun moyen d’en écrire davantage. Je pourrais ajouter que, pendant ces instants, J. continua à me regarder avec le même regard affectueux et consentant et que ce regard dure encore, mais ce n’est malheureusement pas sûr. De tout le reste, je ne veux rien dire. […] Moi-même, je ne vois rien d’important dans le fait que cette jeune fille qui était morte, à mon appel revint à la vie. mais je vois un prodige qui me confond dans sa vaillance, dans son énergie, qui fut assez forte pour rendre la mort stérile aussi longtemps qu’elle le voulut. Il faut que ceci soit entendu: je n’ai rien raconté d’extraordinaire ni même de surprenant. L’extraordinaire commence au moment où je m’arrête. Mais je ne suis plus maître d’en parler. »(..)
    ( « L’arrêt de mort « de Maurice Blanchot)

    • arbrealettres said

      Tu as raison de replacer dans le contexte et merci de l’avoir recherché 🙂
      Le simple fait de « s’arrêter » ou de « ralentir » nous fait voir le monde autrement, l’esprit se calme et toute l’attention devient présence au … Présent! … parfois , oui, c’est vraiment EXTRA-ordinaire ! un vrai cadeau ce Présent là! 🙂

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :