Arbrealettres

Poésie

Toi ma dormeuse (Claude Roy)

Posted by arbrealettres sur 4 mars 2017


reveuse

Toi ma dormeuse mon ombreuse ma rêveuse
ma gisante aux pieds nus le sable mouillé
toi ma songeuse mon heureuse ma nageuse
ma lointaine aux yeux clos mon sommeillant oeillet

Je t’attends je t’attends je guette ton retour
et le premier regard où je vois émerger
Eurydice aux pieds nus à la clarté du jour
dans cette enfant qui dort sur la plage allongée

(Claude Roy)

Publicités

Une Réponse to “Toi ma dormeuse (Claude Roy)”

  1. Lara said

    Superbes alliterations ..presque soporifiques ! hihi
    J’aime le contraste entre les quatrains ..avec  » je t’attends.etc. » toute cette impatience dans les  » t » sur le fond des  » m »

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :