Arbrealettres

Poésie

A UNE FLEUR DE SOUCI (Gilles Durant)

Posted by arbrealettres sur 5 mars 2017



 

A UNE FLEUR DE SOUCI

J’aime la belle violette
L’oeillet et la pensée aussi ;
J’aime la rose vermeillette,
Mais surtout j’aime le souci.

Belle fleur, jadis amoureuse
Du Dieu que nous donne le jour,
Te dois-je nommer malheureuse
Ou trop constante en ton amour ?

Ce Dieu qui en fleur t’a changée
N’a point changé ta volonté ;
Encor, belle fleur orangée,
Sens-tu l’effort de ta beauté.

Toujours ta face languissante
Aux rais de son oeil s’épanit
Et quand sa lumière s’absente,
Soudain la tienne se ternit.

Je t’aime, souci misérable,
Je t’aime, malheureuse fleur,
D’autant plus que tu m’es semblable
Et en constance et en malheur.

J’aime la belle violette
L’oeillet et la pensée aussi ;
J’aime la rose vermeillette,
Mais surtout j’aime le souci.

(Gilles Durant)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :