Arbrealettres

Poésie

Ô Coeur (Hilda Doolittle)

Posted by arbrealettres sur 11 mars 2017



cornaline_coeur_1 [800x600]

Les murs ne tombent pas
[28]

Ô Coeur, petite urne
de porphyre, agate, ou cornaline,

imperceptiblement est tombée la graine,
entre un battement de coeur de plaisir

et un battement de coeur de peine ;
j’ignore comment elle est arrivée

ni combien de temps elle est restée là,
ni ne puis dire

comment elle a échappé à la tempête
de passion et de malveillance,

ni pourquoi elle n’a pas été emportée
dans un torrent de chagrin,

ou flétrie dans la morne sécheresse
de la pensée amère.

***

O Heart, small urn
of porphyry, agate or cornelian,

how imperceptibly the grain fell
between a heart-beat of pleasure

and a heart-beat of pain;
I do not know how it came

nor how long it had lain there,
nor can I say

how it escaped tempest
of passion and malice,

nor why it was not washed away
in flood of sorrow,

or dried up in the bleak drought
of bitter thought.

(Hilda Doolittle)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :