Arbrealettres

Poésie

Archive for 13 mars 2017

Mauvais rêve (Jean-Pierre Siméon)

Posted by arbrealettres sur 13 mars 2017



Mauvais rêve

– Qu’ont-ils fait, papa
Qu’ont-ils fait de leurs mains
De plumes ?
– Envolées, mon garçon
Envolées dans le vent !

– Qu’ont-ils fait, papa
Qu’ont-ils fait de leurs yeux si doux ?
– Perdus, mon garçon,
perdus dans la nuit !

– Qu’ont-ils, papa
Qu’ont-ils fait du ruisseau de leur joie ?
– oublié, mon garçon, jeté dans le fossé !

– qu’ont-ils fait, papa
qu’ont-ils fait des mots
de leurs poèmes ?
– J’ai bien peur, mon garçon,
qu’ils ne les aiment plus.

(Jean-Pierre Siméon)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Saisons (Jean-Pierre Siméon)

Posted by arbrealettres sur 13 mars 2017



Saisons

Si je dis
Les corbeaux font la ronde
Aux dessus du silence
Tu me dis c’est l’hiver.

Si je dis
Les rivières se font blanches
En descendant chez nous
Tu me dis le printemps.

Si je dis
Les arbres ont poussé
leurs millions de soleils
Tu me dis c’est l’été.

Si je dis
Les fontaines sont rousses
Et les chemins profonds
Tu me diras l’automne.

mais si je dis
Le bonheur est à tous
Et tous sont heureux
Quelle saison diras-tu ?
Quelle saison des hommes ?

(Jean-Pierre Siméon)

 Illustration: Henri Matisse

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Racistes (Jean-Pierre Siméon)

Posted by arbrealettres sur 13 mars 2017



Racistes

Voilà ce qu’ils disent :
l’anémone est plus intelligente que la rose
le sable est plus beau que le chat
et la pierre a toujours été
supérieure au potiron

Ils reprochent au noir
d’être plus noir que le blanc
comme si on reprochait au feu
d’être plus chaud que la neige
et au miel d’être plus sucré que la vague

Et s’ils ont peur de leur ombre
c’est qu’ils se doutent un peu
que haïr l’étranger
c’est avoir peur de soi.

(Jean-Pierre Siméon)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tu ne veux plus tu voudrais (Jean-Pierre Siméon)

Posted by arbrealettres sur 13 mars 2017



Tu ne veux plus tu voudrais

Tu ne veux plus habiter ton quartier
parce que le mur ne promet rien
sous son écorce grise
parce que les rues
n’ont pas de noms d’enfants
parce que l’ombre
y est froide

Tu voudrais que l’air
soit sucré
qu’il soit chaud
comme un feu
qu’il cajole et rassure
comme une barque lente

Tu ne veux plus tu voudrais
simplement être heureux

(Jean-Pierre Siméon)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Lettre aux gens très sages (Jean-Pierre Siméon)

Posted by arbrealettres sur 13 mars 2017



Lettre aux gens très sages

Non il n’est pas fou
Celui qui parle au vent
Aux murs aux rues aux lampadaires

A l’ombre du chat sur la fenêtre
Aux mains fragiles
Qui l’aiment et le connaissent

Il n’est pas fou
Celui qui voit la mer
Dans son miroir
Et des chiens bleus
Dans les nuages

Non il n’est pas fou
Il rêve il rêve
Et nous attend
Sous le manteau de son mystère
Au cœur du monde imagé.

(Jean-Pierre Siméon)

Illustration: René Baumer

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

DANS VOS YEUX (Gaston Couté)

Posted by arbrealettres sur 13 mars 2017



DANS VOS YEUX

Dans vos yeux
J’ai lu l’aveu de votre âme
En caractères de flamme
Et je m’en suis allé joyeux
Bornant alors mon espace
Au coin d’horizon qui passe
Dans vos yeux.

Dans vos yeux
J’ai vu s’amasser l’ivresse
Et d’une longue caresse
J’ai clos vos grands cils soyeux.
Mais cette ivresse fut brève
Et s’envola comme un rêve
De vos yeux.

Dans vos yeux
Profonds comme des abîmes
J’ai souvent cherché des rimes
Aux lacs bleus et spacieux
Et comme en leurs eaux sereines
J’ai souvent noyé mes peines
Dans vos yeux.

Dans vos yeux
J’ai vu rouler bien des larmes
Qui m’ont mis dans les alarmes
Et m’ont rendu malheureux.
J’ai vu la trace des songes
Et tous vos petits mensonges
Dans vos yeux.

Dans vos yeux
Je ne vois rien à cette heure
Hors que l’Amour est un leurre
Et qu’il n’est plus sous les cieux
D’amante qui soit fidèle
A sa promesse… éternelle
Dans vos yeux.

(Gaston Couté)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Norias (Jérôme et Jean Tharaud)

Posted by arbrealettres sur 13 mars 2017



Norias

Dans l’aimable ville de Hama,
tout empêche de penser à rien.
Rapide et brillant de lumière,
l’Oronte coule entre les saules, les peupliers,
les grenadiers et des noyers énormes,
comme je n’ai vu que là-bas.

De distance en distance,
d’immenses roues vont porter leur eau en plein ciel…
Une longue caresse musicale sort de ces roues gémissantes;
c’est assez indéfinissable,

quelque chose comme un bruit d’orgue ou de cloche lointaine,
un vague meuglement de troupeau,
un frelon qui bourdonne,
un murmure de sirène,
une harmonie continue, qui est le silence d’ici,
et où chaque roue met sa note,
sa vibration particulière.

Inlassablement,
l’eau monte emportée
par l’effort du fleuve
(…).

C’est un rêve oublié au bord de l’eau,
une poésie musicale faite de rien,
d’amour, de nonchalance, de chants d’oiseaux
dans les verdures mouillées,

une construction d’azur et de songe,
bâtie de matériaux fragiles,
on ne sait pas par qui ni pourquoi,
et qui ne tient en équilibre
que par la puissance d’un rêve.

(Jérôme et Jean Tharaud)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

En vérité, nous sommes une seule âme, moi et toi (Rûmi)

Posted by arbrealettres sur 13 mars 2017




En vérité, nous sommes une seule âme, moi et toi
Nous apparaissons et nous nous cachons toi dans moi, moi dans toi
Car il n’existe entre toi et moi, ni toi ni moi
Nous sommes le miroir et le visage à la fois
Nous sommes ivres de la coupe éternelle
Nous sommes le baume et la guérison
Nous sommes l’eau de Jouvence et celui qui la verse.

(Rûmi)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Comme l’eau vive (Rûmi)

Posted by arbrealettres sur 13 mars 2017



Il est bon de franchir
chaque jour une étape

Comme l’eau vive
qui ne stagne pas.

Hier s’est enfui, l’histoire d’hier
elle aussi est passée

II convient aujourd’hui de conter
une histoire nouvelle.

(Rûmi)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 8 Comments »

Dans la roseraie je sens le parfum de tes lèvres (Rûmi)

Posted by arbrealettres sur 13 mars 2017



Dans la roseraie je sens
le parfum de tes lèvres

Je vois ta couleur
dans la tulipe et le jasmin.

S’il n’en était pas ainsi,
j’ouvrirais mes lèvres

Afin qu’elles disent ton nom,
et que je l’écoute.

(Rûmi)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :