Arbrealettres

Poésie

Archive for 22 mars 2017

Il n’existe aucun chemin (Hélène Dorion)

Posted by arbrealettres sur 22 mars 2017



Il n’existe aucun chemin;
la quête que nous poursuivons
repose en chaque chose approchée
en chaque instant qui délivre ses clartés.

Le temps ne s’écoule pas. Le temps
brûle à nos côtés, silencieux
et bordé de roc qu’il fissure
lentement, dans le désert intérieur.

Aucun chemin. Juste quelques pas
à la lisière de l’aube.

(Hélène Dorion)

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , | 7 Comments »

Le rien (Edmond Jabès)

Posted by arbrealettres sur 22 mars 2017



Le rien
insiste.

(Edmond Jabès)


Illustration

Posted in méditations | Tagué: , , | Leave a Comment »

La solitude (Edmond Jabès)

Posted by arbrealettres sur 22 mars 2017



La solitude
est sous la peau.

(Edmond Jabès)

Illustration: Pascal Renoux

Posted in méditations | Tagué: , , | 2 Comments »

L’apparition de la mort (Edmond Jabès)

Posted by arbrealettres sur 22 mars 2017




Le corps de la Pensée se raidit
à l’apparition de la mort.
… une mort qu’elle n’aura pas eu le loisir de penser.

(Edmond Jabès)

Illustration: Jean-Louis David

 

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Les fleurs (Nancy Huston)

Posted by arbrealettres sur 22 mars 2017



les fleurs poussent
vers la lumière,

enracinées dans l’ombre

(Nancy Huston)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , | 1 Comment »

Le cygne (Apollinaire)

Posted by arbrealettres sur 22 mars 2017



Près d’un château sans châtelaine
La barque aux barcarols chantants
Sur un lac blanc et sous l’haleine
Des vents qui tremblent au printemps
Voguait cygne mourant sirène.

(Apollinaire)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il y aura toujours des oiseaux (Edmond Jabès)

Posted by arbrealettres sur 22 mars 2017



Innumérables noms dans le nid d’un seul.
Il y aura toujours des oiseaux pour peupler de cris
l’espace vide.

(Edmond Jabès)

Illustration: Gil.G.

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , | 4 Comments »

Trop près (Nancy Huston)

Posted by arbrealettres sur 22 mars 2017



si tu es
trop près de moi

je ne te vois pas

(Nancy Huston)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Cette écrasante présence du vide! (Edmond Jabès)

Posted by arbrealettres sur 22 mars 2017



Quel silence, partout.
Et cette écrasante présence du vide!
Dieu est là. Je le sens.

Le Rien est soupir d’éternité,
aveu négligé d’infini.

(Edmond Jabès)

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

A notre seuil de silence et de froid (Jean Joubert)

Posted by arbrealettres sur 22 mars 2017



Encerclés, non par des flammes
d’où jailliraient le coq, le cuivre, l’orchidée,
éclatants même si mortels,

mais par quatre glaciers
où glissent sous le verre les formes repliées
de ceux qui bâillaient au soleil
dans l’oxygène fou des cimes
et tombèrent jadis, empêtrés dans leur cri,
jusqu’à ce siècle qui prolonge
le brusque affolement du regard:

chrysalides portées par cette veine pure
à notre seuil de silence et de froid.

(Jean Joubert)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :