Arbrealettres

Poésie

Sur un vieil arbre couché au bord de l’eau sur le sable du rivage (Ouang-Leng-Jèn)

Posted by arbrealettres sur 29 mars 2017



Sur un vieil arbre couché au bord de l’eau sur le sable du rivage

Ce vieil arbre, couché au bord de l’eau, sur le sable du rivage,
Il était abattu et flétri, depuis bien des années et bien des mois :
Montrant, parmi la vase et les cailloux, ses racines dénudées,

Au lieu d’élever, jusqu’aux nues, ses rameaux vigoureux du temps passé.
La mousse était, au printemps, son unique verdure,
La neige lui apportait, l’hiver, les seules fleurs dont il pût se couvrir.

S’il ne se fût point trouvé sur la route étoilée du ministre des Han,
Qui jamais eût fait de lui le bateau des Immortels ?

(Ouang-Leng-Jèn)

 

 

Une Réponse vers “Sur un vieil arbre couché au bord de l’eau sur le sable du rivage (Ouang-Leng-Jèn)”

  1. A reblogué ceci sur Maître Renard.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :