Arbrealettres

Poésie

Si tu veux que je meure (Rémi Belleau)

Posted by arbrealettres sur 30 mars 2017



Si tu veux que je meure entre tes bras, m’amie,
Trousse l’escarlatin de ton beau pellisson
Puis me baise et me presse et nous entrelassons
Comme, autour des ormeaux, le lierre se plie.

Dégraffe ce colet, m’amour, que je manie
De ton sein blanchissant le petit mont besson :
Puis me baise et me presse, et me tiens de façon
Que le plaisir commun nous enivre, ma vie.

L’un va cherchant la mort aux flancs d’une muraille
En escarmouche, en garde, en assaut, en bataille
Pour acheter un nom qu’on surnomme l’honneur.

Mais moy, je veux mourir sur tes lèvres, maîtresse,
C’est ma gloire, mon heur, mon trésor, ma richesse,
Car j’ai logé ma vie en ta bouche, mon coeur.

(Rémi Belleau)

 Illustration:  John Buckland Wright

 

3 Réponses vers “Si tu veux que je meure (Rémi Belleau)”

  1. A reblogué ceci sur Maître Renard.

  2. Ceci m’inspire que mardi dernier, entre 9h et 11h, je partageais ma passion d’éditeur avec 2 classes de seconde, au lycée Remy Belleau de Nogent-le-Rotrou.

    Que ça fait plaisir de rencontrer des jeunes et des enseignants passionnés !

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :