Arbrealettres

Poésie

Mes poèmes m’arrivent de bien plus loin que moi-même (René-Guy Cadou)

Posted by arbrealettres sur 1 avril 2017



Je ne cèle point que mes poèmes
m’arrivent de bien plus loin que moi-même
et que, vous autres, je vous entretiens d’un monde fugace,
inaccessible comme un feu d’herbes et tout environné de maléfices.

Je vous fais voir un pays sans horizons possibles,
mais maintes fois reconnaissable,
au chef orné de garance et de pourpre.

(René-Guy Cadou)

 

 

Une Réponse to “Mes poèmes m’arrivent de bien plus loin que moi-même (René-Guy Cadou)”

  1. A reblogué ceci sur Maître Renard.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :