Arbrealettres

Poésie

Dialogue (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 7 avril 2017



– Sur ta lèvre, plusieurs lèvres,
La chaleur est bonne à boire,
La descente à deviner.

– Ne regarde pas mon visage
Si tu le vois,
Mais seulement le noir
Où tu vas t’épancher.

– Tes lèvres m’ont mené
Plus avant vers l’espace
Indiqué par tes yeux.

– Je ne suis qu’un empire.
Je te reçois.
Ne me reconnais pas.

(Guillevic)

Illustration: Maurice Ehlinger

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :