Arbrealettres

Poésie

SOLEIL NOIR (Christiane Burucoa)

Posted by arbrealettres sur 10 avril 2017



SOLEIL NOIR

Le soleil noir de mes enfances
Celui du refuge à rebours
D’avant le jour
Miroite à travers ma naissance
Au profond des atomes sourds.

Depuis les bornages du monde
Et l’aube des commencements
Il est présent
Au coeur des formes vagabondes
Lorsqu’elles se vêtent de temps.

Plus infime que la poussière,
Plus léger qu’écume de mer,
Toujours offert
A l’avidité de la terre,
A la matrice de la chair.

Au désir des oiseaux vaincus
Par le vent de mer solitaire,
Sera-t-il le nuage nu
Dont se lamente et désespère
Leur vol perdu ?

Ou sera-t-il si creux d’espace
Que ni l’étoile, ni l’oiseau,
Ni l’encens de l’herbe, ni l’eau
N’en connaîtront jamais la trace
Mort sans tombeau…

(Christiane Burucoa)

Illustration: Béatrice Hunckler

 

Advertisements

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :