Arbrealettres

Poésie

CELEBRATION (Lionel Ray)

Posted by arbrealettres sur 12 avril 2017



 

CELEBRATION

Maintenant si jamais je te vois c’est toujours
comme une clé vivante. tes seins tes reins ta bouche

ce beau butin de nuits de portes et de joies.
comme une clé toute simple. un chiffre. une musique.

et le cours des choses va. on s’en étonne. les gens
qui songent à leur maison leur jardin leur enfance

les morts impersonnelles de petits fleuves des riens
des moments chaleureux des voyages et des actes

parfaitement accomplis. mais toi quand je te vois
verticale et brillante comme un astre de mai,

réelle : je deviens terre et vent je suis ta nuit
avec ses arbres et ses mots en mouvement

ce battement de voyelles parmi les tournesols
tes mains tes yeux ton jour comme une poignée d’oiseaux.

(Lionel Ray)

Illustration: Audrey Kawasaki

 

 

Advertisements

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :