Arbrealettres

Poésie

Je suis propriétaire. De terres spirituelles. (Paul Fort)

Posted by arbrealettres sur 13 avril 2017



Je suis propriétaire. De terres spirituelles.
Combien de petites herbes tremblotent sous ma tutelle.
Mon Dieu ! qu’elles me pardonnent si je vis avec elles
mêlant des yeux en pleurs d’amour à leurs rosées si belles,
les frôlant mes lents soupirs aimants et les hirondelles…
Jusques aux nues je suis propriétaire d’heures irréelles, d’heures apprivoisées.
Glissez, mes biens. Herbes, rosées ne sont pas éternelles.
Et sont-ils éternels ces yeux pleins de vols d’hirondelles ?

(Paul Fort)

Advertisements

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :