Arbrealettres

Poésie

Carrare d’idéale blancheur (Werner Lambersy)

Posted by arbrealettres sur 16 avril 2017



Carrare d’idéale blancheur
dans les carrières
de l’ébloui

Parmi les lieux sans ombre
d’une lumière
tactile

Où glissent
les silencieux gréements
de la caresse

Parmi les lieux sans nombre
des îles frissonnantes
du nerf

Où tremble
sous l’alizé au long cours

L’obstacle soumis
et insoumis de la passion

(Werner Lambersy)

Illustration: William Bouguereau

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :