Arbrealettres

Poésie

Les lampes brûlent dans chaque maison (Kabîr)

Posted by arbrealettres sur 16 avril 2017



 

 

Les lampes brûlent dans chaque maison,
ô aveugle ! et tu ne peux pas les voir.
Un jour tes yeux, soudain, s’ouvriront,
et tu pourras voir : et tomberont de toi les chaînes de la mort.

Il n’y a rien à dire ni à entendre ;
Il n’y a rien à faire :
c’est celui qui est vivant, quoique mort,
qui jamais plus ne doit mourir.

Et parce qu’il vit solitaire, le Yogi dit
ma demeure est loin d’ici.
Ton Seigneur est proche :
et pourtant pour le découvrir tu grimpes au haut du palmier.
Le prêtre Brahman va de porte en porte
afin d’initier chacun
Hélas ! la fidèle source de vie jaillit près de toi,
et tu exiges une pierre pour l’adorer.

Kabîr dit : Quels mots exprimeraient
la suavité de mon Seigneur. Yoga
et la récitation des rosaires, vertus
et vices — tout cela n’est rien devant Lui.

***

Lamps burn in every house,
O blind one ! and you cannot see them.
One day your eyes shall suddenly be opened,
and you shall see : and the fetters of death will fall from you.

There is nothing to say or to hear, there is nothing to do :
it is he who is living,
yet dead, who shall never die again.

Because he lives in solitude, therefore the Yogi says
that his home is far away.
Your Lord is near :
yet you are climbing the palm-tree to seek Him.
The Brahman priest goes from house to house and initiates people into faith :
Alas! the true fountain of life is beside you,
and you have set up a stone to worship.

Kabîr says : « I may never express how sweet my
Lord is. Yoga and the telling of beads, virtue
and vice — these are naught to Him. »

(Kabîr)
 

 

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :