Arbrealettres

Poésie

Où vas-tu me chercher, fidèle ? (Kabîr)

Posted by arbrealettres sur 16 avril 2017



Où vas-tu me chercher, fidèle ?
Écoute ! Me voici près de toi.

Les temples ni les mosquées ne me contiennent
Je n’habite pas plus Kailash que Kaaba.
Tu ne me trouveras ni dans les cérémonies,
ni dans les rites, ni dans Yoga et ni dans la renonciation.

Si c’est vraiment que tu me cherches, tu me verras soudain :
un instant du temps sera celui de ma rencontre.
Kabîr parle : « Ô Sadhu! Le souffle de tout souffle c’est Dieu. »

***

Ô servant, where dost thou seek Me ?
Lo ! I am beside thee.

I am neither in temple nor in mosque : I am neither in Kaaba nor in Kailash :
Neither am I in rites and ceremonies, nor in Yoga and renunciation.

If thou art a true seeker, thou shalt at once see
Me : thou shalt meet Me in a moment of time.
Kabîr says : « O Sadhu! God is the breath of all breath. »

(Kabîr)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :