Arbrealettres

Poésie

Je ris (Kabîr)

Posted by arbrealettres sur 18 avril 2017



Je ris quand j’entends dire
que le poisson dans l’eau a soif.

Tu ne vois pas que le Réel est dans ta maison
et tu erres insouciant de forêt en forêt.

Chez toi est la Vérité !
Va où tu veux, à Bénarès ou à Mathura :
si tu ne trouves pas ton âme,
le monde pour toi est sans réalité.

(Kabîr)

Illustration: Sol Halabi

 

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :