Arbrealettres

Poésie

Quand Il se révèle à Lui-même (Kabîr)

Posted by arbrealettres sur 19 avril 2017



Quand Il se révèle à Lui-même, Brahma découvre l’invisible.
Comme la graine est dans la plante,
comme l’ombre est dans l’arbre,
comme l’espace est dans le ciel,
comme une infinité de formes sont dans l’espace, —

Ainsi, d’au-delà de l’Infini, l’Infini vient;
et l’Infini se prolonge dans le fini.

La créature est dans Brahma et Brahma est dans la créature;
ils sont à jamais distincts et cependant à jamais unis.
Lui-même, Il est l’arbre, la graine et le germe.
Lui-même, Il est la fleur, le fruit et l’ombre.

Il est le soleil, la lumière et tout ce qui s’éclaire.
Il est Brahma, la créature et l’Illusion.
Il est la forme multiple, l’espace infini;
Il est le souffle, la parole, la pensée.
Il est le limité et l’illimité;
et, par-delà le limité et l’illimité,
Il est l’Être Pur.

Il est l’Esprit immanent dans Brahma et dans la créature.

(Kabîr)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :