Arbrealettres

Poésie

Tu as attiré mon coeur à Toi (Kabîr)

Posted by arbrealettres sur 19 avril 2017



Tu as attiré mon coeur à Toi, ô Fakir !

J’étais endormi dans ma chambre
et Tu m’as éveillé de ta voix saisissante, ô Fakir.

Je me noyais dans les profondeurs de l’Océan de ce monde
et Tu m’as sauvé, me soutenant de Ton bras, ô Fakir.

Un seul mot de Toi; non pas deux
— et Tu as brisé tous mes liens, ô Fakir.

Kabîr dit : « Tu as uni Ton coeur à mon coeur, ô Fakir. »

(Kabîr)

 

 

Advertisements

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :