Arbrealettres

Poésie

L’ampoule (Laurent Albarracin)

Posted by arbrealettres sur 20 avril 2017


 


L’ampoule pend au bout de son fil
dénudée dans son emphase
jaune d’un pus simple
comme un vase qui aurait
tout son or dehors
et sa face toute
de crème

(Laurent Albarracin)

 

 

Advertisements

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :