Arbrealettres

Poésie

LE COUTEAU DANS L’ÉTREINTE (Laure Cambau)

Posted by arbrealettres sur 20 avril 2017



LE COUTEAU DANS L’ÉTREINTE
(extraits)

Au fin fond de nos nuits spirales
je me blesse à un ailleurs fermé
donne-moi ton souffle
en forme de cage
que j’y laisse mon âme en feu

*

j’ai pris le sommeil dans ta poche,
sur ton os il y avait une fleur tatouée
rouge offerte
j’ai rangé tes entrailles
qui séchaient avec les poils et les sabots
à l’oreille
j’ai pris la température de l’extase
et sur ta lèvre bleue
testé le goût du vide,
mon souffle te va si bien

(Laure Cambau)

Illustration: Salvador Dali

 

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :