Arbrealettres

Poésie

Nul ne le sait (Rafael Alberti)

Posted by arbrealettres sur 23 avril 2017



Non, la sonnaille des tramways
— diling! diling ! — de la cité
ne sait pas que la mer est morte.

Nul ne le sait, nul ne le sait.
N’est-ce pas mieux : nul ne le sait !

Ni toi, la verte voiturette
qui, chemin de la fruiterie,
conduis ton tintinnabulis.

Nul ne le sait, nul ne le sait.
N’est-ce pas mieux : nul ne le sait!

Ni toi, ni toi, jeune vacher,
qui emmènes tes deux vachettes,
si tôt matin, donner leur lait.

Nul ne le sait, nul ne le sait.
N’est-ce pas mieux : nul ne le sait!

(Rafael Alberti)

Illustration: Kazuya Akimoto

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :