Arbrealettres

Poésie

Archive for 2 mai 2017

Etapes (Max Alhau)

Posted by arbrealettres sur 2 mai 2017




Illustration: ArbreaPhotos
    

Etapes

Soudain
c’est la rencontre
d’un lieu souverain
d’un arbre ou d’un visage.

La marche se défait
du chemin parcouru.
Il suffit de laisser
le souffle libérer le corps
la terre se livre
à l’inépuisable
à la vision d’une contrée différente.

Il suffit d’attendre
d’atteindre
le centre
où faire la part
des choses immédiates.

(Max Alhau)

 

Recueil: Présence de la Poésie
Editions: Editions des Vanneaux

Publicités

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un oiseau s’égare (Max Alhau)

Posted by arbrealettres sur 2 mai 2017



Illustration

    

Un oiseau s’égare dans les nuages,
son vol résume son histoire
et ce passage sera sans retour.

Ainsi les choses poursuivent leur voyage, leur existence
pour qui sait voir, interroger.

Rien n’est illusoire pourtant.

La vie ne fait pas de bruit,
la mort est discrète.
Les saisons continuent
leur résurrection immuable.

(Max Alhau)

 

Recueil: Présence de la Poésie
Editions: Editions des Vanneaux

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Réalité des lieux (Max Alhau)

Posted by arbrealettres sur 2 mai 2017




Illustration: ArbreaPhotos
    

Réalité des lieux

Le rivage atteint, il reste à découvrir :
un même lieu s’impose au regard,
un même fleuve se noue au rivage
L’instant brise la pierre, s’inscrit sur le corps
Ni la mémoire, ni l’oubli n’ont part à cette durée.
Le souffle, le visage proche escortent le voyageur
qui répète le mot de passe.

(Max Alhau)

 

Recueil: Présence de la Poésie
Editions: Editions des Vanneaux

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ici (Guy Chambelland)

Posted by arbrealettres sur 2 mai 2017



 

Illustration

    

Ici
le feu renvoie à sa naissance
la pierre énonce d’autres croyances
les choses persistent à différer
l’essentiel.
Ici
commence l’inéluctable attente
la parole
de nul écho
comme ultérieure
à tout instant.

(Guy Chambelland)

 

Recueil: Présence de la Poésie
Editions: Editions des Vanneaux

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nous désavouons l’éternité (Max Alhau)

Posted by arbrealettres sur 2 mai 2017



    
Nous désavouons l’éternité
au profit de l’éphémère,
cette braise qui donne au bois
son odeur de cendre

(Max Alhau)

 

Recueil: Présence de la Poésie
Editions: Editions des Vanneaux

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Nous sommes de cendre (Max Alhau)

Posted by arbrealettres sur 2 mai 2017




    
Nous sommes de cendre,
mais le feu a pris naissance en nous.

(Max Alhau)

 

Recueil: Présence de la Poésie
Editions: Editions des Vanneaux

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

L’arbre foudroyé (Max Alhau)

Posted by arbrealettres sur 2 mai 2017



Illustration

    

L’arbre foudroyé aura hébergé le feu en lui,
cela suffît pour lui conférer sa grandeur,
l’assurer de son avenir, fût-ce en son absence.

(Max Alhau)

 

Recueil: Présence de la Poésie
Editions: Editions des Vanneaux

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :