Arbrealettres

Poésie

Nous sommes tenus au secret (Max Alhau)

Posted by arbrealettres sur 4 mai 2017



 

Illustration

    

Nous sommes tenus au secret
par des assesseurs inconstants.
Nous n’exprimons que le silence
qui est l’envers de la parole,
ou le souffle en sursis.
De cet acte cruel en vérité
subsiste le goût de la cendre,
de l’amertume et de la douleur.
Nous taire est devenu ce langage
dont le vent a porté très haut
la connaissance et le respect.

(Max Alhau)

 

Recueil: Présence de la Poésie
Editions: Editions des Vanneaux

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :