Arbrealettres

Poésie

Je n’avais pas encore ouvert les yeux (Pierre Albert-Birot)

Posted by arbrealettres sur 5 mai 2017



    

Je n’avais pas encore ouvert les yeux
que des bouffées de joie m’arrivaient par l’oreille
et dès que je les ai ouverts
la chambre
avec sa lumière et l’armoire ouverte
est entrée dans ma tête

un conte d’autrefois s’y promenait
sur un transatlantique courant le pacifique
un vieux poète de ma jeunesse y faisait des vers usagés
avec un vieux foulard autour du cou

il y avait aussi un grand fauteuil à oreillettes
et la danse qu’un danseur dansa
et les roses de la tapisserie avec le parfum de la rose
je vois très bien l’entrée mais non pas la sortie

ma tête est une tirelire
où je mets tous les jours du soleil

(Pierre Albert-Birot)

 

Recueil: Poèmes à l’autre moi précédé de La Joie des sept couleurs et suivi de Ma morte et de La Panthère noire
Editions: Gallimard

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :