Arbrealettres

Poésie

Archive for 11 mai 2017

Elle (Tshanyang Gyatsho)

Posted by arbrealettres sur 11 mai 2017



La nuit ma pensée fuit vers elle
et je ne peux dormir,
le jour elle m’échappe
et c’est le désespoir !

(Tshanyang Gyatsho)


Illustration: Gustav-Adolph Mossa

Publicités

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | 3 Comments »

J’aimerais terminer par une note d’espoir (Woody Allen)

Posted by arbrealettres sur 11 mai 2017



J’aimerais terminer par une note d’espoir.
Je n’en ai pas.
Est-ce que deux notes de désespoir vous iraient?

(Woody Allen)

Posted in humour, méditations | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

La foudre et le coeur (Lydie Dattas)

Posted by arbrealettres sur 11 mai 2017


2508693491_1

Mon coeur est à celui dont le coeur est à Dieu:
je ne peux pas aimer quelqu’un d’autre que Dieu.
Mon coeur a chancelé quand j’ai vu ton regard,
la terrible douceur qui vient de ton regard.
La foudre soulignait ce que disait le ciel:
le dieu dans la beauté nous parle un peu plus fort.
La beauté durcissait le feu de ton regard,
la foudre soutenait à peine ton regard,
la beauté reculait devant la vérité.
La foudre répétait sa menace admirable:
le tonnerre éclatait au centre de mon âme,
l’orage me jurait que tu étais vivant.
Mon âme a relevé le défi des étoiles:
le tonnerre a fini par entendre ma voix,
et mon amour profond comme le désespoir.
J’ai voulu que mon coeur devienne la beauté,
mon coeur est devenu l’éclair que je voyais.

(Lydie Dattas)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 2 Comments »

En voilà des histoires (Pierre Albert-Birot)

Posted by arbrealettres sur 11 mai 2017



 

Gianluca Sgarriglia 1_500 [1280x768]

En voilà des histoires

Les arbres ces éternels suppliants
Ne pensent qu’à lever leurs bras
Vers le ciel
Eh bon dieu pourquoi ce désespoir
En voilà des histoires

(Pierre Albert-Birot)

Illustration: Gianluca Sgarriglia

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Ce n’était pas la Mort, car j’étais debout et que tous les Morts, gisent (Emily Dickinson)

Posted by arbrealettres sur 11 mai 2017



Ce n’était pas la Mort, car j’étais debout
Et que tous les Morts, gisent –
Ce n’était pas la Nuit, car toutes les Cloches,
Langue dardée, sonnaient Midi.

Ce n’était pas le Gel, car sur ma Chair
]e sentais – ramper — des Siroccos –
Ni le Feu – car le seul Marbre de mes pieds
Eût gardé frais, un Sanctuaire —

Pourtant, j’éprouvais tout cela ensemble,
Les Formes que j’ai vues
Apprêtées, pour l’Enterrement,
Me rappelaient la mienne –

Comme si pour l’adapter à un cadre,
On eût rogné ma vie,
Et qu’elle ne pût respirer sans clé,
On aurait dit Minuit —

Quand tout ce qui tictaque — stoppe —
Et que partout — bée l’espace —
Ou que l’Affreux gel — aux matins d’Automne,
Abolit le Sol Palpitant —

Mais, surtout, le Chaos — Sans bornes — froid —
Sans une Chance, ou un espar —
Ni même l’Annonce d’une Terre —
Pour justifier – le Désespoir.

***

It was not Death, for I stood up,
And all the Dead lie down —
It was not Night for all the Bells
Put out their Tongues, for Noon.

It was not Frost, for on my Flesh
I felt Siroccos — crawl —
Nor Fire – for just my marble feet
Could keep a Chancel, cool —

And yet, it tasted like them all,
The Figures I have seen
Set orderly, for Burial
Reminded me, of mine —

As my life were shaven,
And fitted to a frame,
And could not breathe without a key,
And ’twas like Midnight, some —

When everything that ticked — has stopped —
And spaces stares — all around —
Or Grisly frosts — first Autumn morns,
Repeal the Beating Ground —-

But, most, like Chaos — Stopless — cool —
Without a Chance, or spar —
Or even a Report of Land —
To justify — Despair

(Emily Dickinson)


Illustration: Gilbert Garcin

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Rites (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 11 mai 2017


mousse

 

Il n’en faut pas plus
Que toucher de la joue et contempler de près
La mousse au pied de l’arbre et quelques glands jaunis,
Pour se défaire du désespoir, des corridors,
Pour pardonner même aux pervenches
Leur beau miracle.

(Guillevic)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 5 Comments »

Ouvrez la fenêtre (Zéno Bianu)

Posted by arbrealettres sur 11 mai 2017



 

Ouvrez la fenêtre
Mordez la mort
Affolez la folie
Désespérez le désespoir

(Zéno Bianu)

Illustration: Samuel Van Hoogstraten

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | 2 Comments »

CHEMIN (Pierre-Albert Birot)

Posted by arbrealettres sur 11 mai 2017



 

CHEMIN

Tout ballonné de désespoir
Le pauvre homme s’en va sans rien voir
Il porte le couchant sur le dos
Le couchant
Et c’est lourd et c’est lourd
Il n’aime plus comme naguère
Ses pieds voyageurs
Ses mains contournantes
Ses yeux pécheurs
Indifférent
Il marche dans la boue des rues
Ou sur des trottoirs dorés
La route est toujours plus longue
Et la vie plus loin
Son chemin est aussi bien
Derrière lui que devant
Où va-t-il
Nulle part
Et il n’arrivera jamais
Puisqu’il s’en va

(Pierre-Albert Birot)

Illustration: Théophile Alexandre Steinlen

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Désespoir (Friedrich Nietsche)

Posted by arbrealettres sur 11 mai 2017




Désespoir

Au loin les cloches tintent,
la nuit passe avec une rumeur sombre.
Je ne sais que faire:
ma joie est morte, mon coeur est lourd.

Les heures filent en un silence spectral,
la cohue du monde, son mugissement résonnent dans le lointain.

Je ne sais que faire :
mon coeur est lourd, ma joie est morte.

La nuit est si sombre, si effroyable
la blême lumière cadavérique de la lune.
Je ne sais que faire :
La tempête fait rage, je ne l’entends pas.

Je n’ai ni répit ni repos,
Je marche silencieux jusqu’à la plage,
vers les vagues, vers la tombe,
mon coeur est lourd, ma joie est morte.

(Friedrich Nietsche)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Comme un bras de désespoir (René Maublanc)

Posted by arbrealettres sur 11 mai 2017



 

épave

Comme un bras de désespoir,
Parfois dans les vagues rageuses
Une épave se lève.

23 Septembre 1918.

(René Maublanc)

Illustration

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :