Arbrealettres

Poésie

La foudre et le coeur (Lydie Dattas)

Posted by arbrealettres sur 11 mai 2017


2508693491_1

Mon coeur est à celui dont le coeur est à Dieu:
je ne peux pas aimer quelqu’un d’autre que Dieu.
Mon coeur a chancelé quand j’ai vu ton regard,
la terrible douceur qui vient de ton regard.
La foudre soulignait ce que disait le ciel:
le dieu dans la beauté nous parle un peu plus fort.
La beauté durcissait le feu de ton regard,
la foudre soutenait à peine ton regard,
la beauté reculait devant la vérité.
La foudre répétait sa menace admirable:
le tonnerre éclatait au centre de mon âme,
l’orage me jurait que tu étais vivant.
Mon âme a relevé le défi des étoiles:
le tonnerre a fini par entendre ma voix,
et mon amour profond comme le désespoir.
J’ai voulu que mon coeur devienne la beauté,
mon coeur est devenu l’éclair que je voyais.

(Lydie Dattas)

2 Réponses vers “La foudre et le coeur (Lydie Dattas)”

  1. Le dernier recueil de Lydie Dattas, La Blonde, évoque les tableaux de Pierre Soulages, mon avis ici https://femmesdelettres.wordpress.com/2016/10/17/lydie-dattas-la-blonde-les-icones-barbares-de-pierre-soulages-2014/

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :