Arbrealettres

Poésie

Un port, c’est le départ, l’attente et le retour (Jean de la Ville de Mirmont)

Posted by arbrealettres sur 11 mai 2017



Un port, c’est le départ, l’attente et le retour.
Un port, c’est tout le grand désespoir de l’amour
Et c’est sa joie et c’est son goût de l’aventure,
C’est la crainte des flots et l’appel des mâtures.

L’exil a mis de l’ombre au front des passagers
Et les yeux des marins sont des ciels étrangers.
On devine l’odeur des terres exotiques
Parmi les caisses, les ballots et les barriques.

Tous les pays sont là, pareils aux souvenirs,
Tous les pays que dans son âme on croit tenir
Comme un secret recueil de divines images
Où meurent des couchants, où passent des nuages
Des trois-mâts sont partis, toutes voiles dehors,
Vers l’écume du large et l’Etoile du Nord.

(Jean de la Ville de Mirmont)

 

 

Publicités

3 Réponses to “Un port, c’est le départ, l’attente et le retour (Jean de la Ville de Mirmont)”

  1. A reblogué ceci sur Maître Renard.

  2. j’aime les ports, je suis née dans un port et vit dans un autre, c’est l’invitation au voyage…

    • arbrealettres said

      oui j’aime aussi les bords des grands fleuves
      où des gros bateaux chargés de touristes
      viennent et font escale chez nous…
      Serait-ce donc plus beau qu’on ne l’avait vu ?? 😉

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :