Arbrealettres

Poésie

Absence (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 14 mai 2017



Absence

Je n’ose ouvrir la porte
de crainte de découvrir
un cadavre allongé derrière
ou de respirer l’odeur de l’absence.

(Jean-Baptiste Besnard)

son site ici: Jean-Baptiste Besnard

Illustration: Vladimir Kush

 

Publicités

2 Réponses to “Absence (Jean-Baptiste Besnard)”

  1. Mireille Gaglio said

    Il y a aussi de belles surprises derrière les portes fermées. Il faut oser les ouvrir pour trouver peut-être le cadavre allongé derrière qui pourrait être un cher souvenir ou l’odeur de l’absence qui, peut-être exhale encore un tendre parfum…

    Le regard porté sur les choses détermine nos sentiments. L’absence est dure à (sup)porter, mais ces choses derrière la porte peuvent nous aider à retrouver ces chers moments, même s’ils sont révolus et nous rendent heureux de les avoir vécus – selon le regard porté sur elles…

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :