Arbrealettres

Poésie

Parler au futur (Max Alhau)

Posted by arbrealettres sur 19 mai 2017




    
Parler au futur,
c’est déjà tapisser la nuit d’étoiles mortes.
Restons muets afin de sauvegarder l’instant,
d’en mesurer le passage et le retrait :
saisissons les choses
dans leur déploiement sans pareil.

(Max Alhau)

 

Recueil: Présence de la Poésie
Editions: Editions des Vanneaux

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :