Arbrealettres

Poésie

Mon corps et mon esprit sont tristes (Kabîr)

Posted by arbrealettres sur 20 mai 2017



Illustration: Vincent Van Gogh

    

Mon corps et mon esprit sont tristes;
ils ont besoin de Toi.

Ô mon Bien-Aimé !
Viens à ma maison.

Quand on m’appelle ta fiancée, j’en suis honteuse,
car mon coeur n’a pas possédé ton coeur.
De quelle sorte est donc mon amour ?
Je n’ai pas faim; je n’ai pas de sommeil;
en Lui comme en dehors de Lui je ne trouve jamais de repos.

Comme l’eau est à l’altérée, ainsi est l’amoureux à la fiancée.
Qui portera mon message à mon Bien-Aimé ?

Kabîr est dans l’angoisse.
Il meurt de ne L’avoir pas vu.

(Kabîr)

 

 

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :