Arbrealettres

Poésie

HOMMAGE A FOLLAIN (Gérard Noiret)

Posted by arbrealettres sur 21 mai 2017




HOMMAGE A FOLLAIN

Mélangé au café, son petit suisse écoeurait.
Comme prévenus de sa fin prochaine,
sa femme, son fils, détournant les yeux,
s’accordaient au-dessus de sa tête.
Au bout du compte, il ne reste rien,
ni de lui, ni des autres ; à part
le grand bol à motifs sauvé des cartons
chargés un après-midi venteux
par les Compagnons d’Emmaüs.
Entre un broc de cuivre et des boîtes à épices fêlées,
il triomphe sur l’étagère.

(Gérard Noiret)

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :